E N   D I R E C T 
 

Éric Brunet : « L'engueulade à la française doit être classée au patrimoine mondial de l'Unesco »


Depuis la rentrée, il est partout ! Que vous allumiez votre poste de télévision le matin ou écoutiez la radio le week-end. Après dix ans de bons et loyaux offices à la radio RMC – et sur BFM TV qui appartient au même groupe Altice Media –, Éric Brunet a pris le large pour débarquer à la rentrée sur LCI et RTL. Du lundi au vendredi sur la chaîne info de TF1, il présente Brunet Direct le matin de 10 heures à 12 heures, et Brunet et les agitateurs le vendredi soir, de 20 heures à 21 heures. De quoi doper les audiences de la chaîne, qui réalise pour l'heure son meilleur mois de septembre sur la tranche horaire du matin depuis son passage en clair, en 2016. Sur RTL, il dispose également de deux rendez-vous : une chronique, La Semaine d'Éric Brunet, à 18 h 50 le vendredi soir, et Où va la France ?, le dimanche, à 13 heures. On a été piqué par la curiosité de rencontrer celui qui s'assume comme « un journaliste de droite » et de parler politique avec lui. Avec ses cheveux gris tirés en arrière et ses lunettes qui soulignent ses yeux rieurs, il ne nous a pas déçus. Lire la suite sur LePoint.fr

 Pour tout savoir sur Eric Brunet - Lire ICI

#BrunetDirect : tous les replays

BRUNET DIRECT. Du lundi au vendredi, de 10H00 à 12H00, Eric BRUNET prend le temps d’analyser et de mettre en perspective les grands sujets d’actualité. 
Les téléspectateurs peuvent intervenir en direct, interagir avec les invités en plateau pour livrer leurs points de vue et leur vécu en téléphonant au 01.41.41.10.20

#OùVaLaFrance? : tous les podcasts


 
Tous les dimanches, de 13h à 14h, Eric Brunet développe un sujet phare de l'actualité.

#BrunetEtLesAgitateurs : tous les replays

BRUNET Eric Brunet présente "Brunet et les agitateurs", une émission d'opinion d’une heure tous les vendredis soir à 20h00. Entouré d’intervenants aux profils et sensibilités politiques très variés, Eric Brunet revient sur le thème qui a marqué l’actualité politique de la semaine.

#LaSemainePolitiqueDEricBrunet : tous les podcasts


Tous les vendredis, Eric Brunet revient dans "RTL Soir" sur les grands sujets de la semaine.

Eric Brunet : "Brunet Direct" sur LCI dès la 24 août, c'est une révolution !


Le nouveau présentateur de la chaîne info se confie auprès de puremedias.com.
Une nouvelle aventure. A partir de lundi, Eric Brunet sera aux commandes d'une nouvelle émission sur LCI de 10h à 12h. L'essayiste fera ses premiers pas sur la chaîne du groupe TF1 après avoir collaboré pendant plusieurs années avec le groupe NextRadioTV, que ce soit sur la chaîne BFMTV ou à l'antenne de RMC. Afin d'évoquer sa rentrée télévisuelle, Eric Brunet s'est entretenu avec puremedias.com.

puremedias.com : Quelle sera l'émission que vous présenterez à partir de lundi sur LCI ?

Eric Brunet : Elle s'appellera "Brunet Direct". Ce sera tous les jours de 10h à midi sur LCI. C'est une révolution ! Je vais faire ce que je sais faire. Je vais monter des débats sur des sujets qui me passionnent, avec des experts, des politiques, des responsables syndicaux et des personnalités de la société civile. Je vais aussi convier des téléspectateurs. Mon souhaite est d'avoir des téléspectateurs par Skype qui débattent sur les sujets que je souhaite, avec mes invités et moi-même - vous me connaissez, je prends part au débat. Je rêvais de le faire. Je n'avais pas réussi à le faire dans mon ancienne maison. Ca fait deux ans que j'en discutais avec LCI. La chaîne m'a dit qu'elle voulait tout mettre en oeuvre pour que ce soit possible de le faire chez elle, et elle l'a fait.

Aurez-vous des chroniqueurs dans votre émission ?

La réponse est non ! Il n'y aura jamais de chroniqueurs. Ce rôle de débatteur sera tenu par les téléspectateurs qui appelleront. J'ai déjà pu observer à la télévision que les gens qui appellent, les auditeurs à la radio ou les téléspectateurs à la télé, sont des alibis. On l'a notamment vu au moment du Covid-19. Des gens racontaient leurs symptômes, puis des experts prenaient la parole. Moi, je ne veux pas ça ! Dans cette nouvelle émission, j'aimerais faire intervenir des témoins de l'actualité. Par exemple, un médecin généraliste au fin fond de l'Auvergne. Il me dira : "Je n'ai pas eu de cas de Covid depuis trois semaines, mais là, pour la première fois, j'en ai eu trois". Ce sont des gens qui participent à l'information. Ils nous donnent des infos précieuses. Les témoins sont dépositaires d'informations très importantes pour notre boulot. Ils vont permettre de faire de meilleures émissions.

A qui va s'adresser cette émission ?

Je ne vise pas un public en particulier. J'avais un million de fidèles à la radio sur RMC. Ce serait formidable que les gens qui me suivent depuis des années aient la curiosité de venir jeter un coup d'oeil à mon émission. Je suis un enfant de la radio. J'ai tissé des amitiés avec beaucoup d'auditeurs. J'ai tellement envie de reproduire ça sur LCI. Je veux que cette petite communauté me suive. Je veux parler à ces gens qui sont des Français, de toutes les générations, de la vie réelle, passionnés de politique et d'information. Ce qui est bluffant, c'est qu'ils sont souvent plus experts et plus pointus que les soi-disant experts.